/ by /   Non classé / 0 comments

Victoire de Le France (Vertigineux) aux Prix Du Tursan (HAIES)

PRIX DU TURSAN (HAIES) – Le France trouve son rythme de croisière sur les haies

PAU, MARDI

Le France (Vertigineux) a décroché sa première victoire en haies à l’occasion du Prix du Tursan (Haies). Le représentant des écuries Couderc, Biraben et de Philippe-Jacques Giraud n’a pas été dérangé par le terrain particulièrement pénible. Les écarts à l’arrivée sont extrêmement importants. Il faut dire que la course a été sans concession : Le France a déroulé en tête avec Hevea de Pompadour (Vespone), qui a commencé à marquer le pas en face. Il n’y avait plus que deux chevaux pouvant prétendre à la victoire à ce moment-là. Le France allait très bien dans le tournant final, tandis que Fox Trot Delmar (Kap Rock) avait du mal à suivre. Une fois sur le plat, après la dernière difficulté franchie, Le France a poursuivi sur le même rythme de croisière pour s’imposer par onze longueurs. Fox Trot Delmar est deuxième, Hevea de Pompadour est troisième dans le lointain, vingt longueurs devant Reyen (Benevolo de Paban), déjà battu dans l’avant-dernier tournant. Grand favori et oncle de Le France, Flint du Pecos (Gentlewave) a perdu son invincibilité sur les obstacles en tombant après le passage devant les tribunes, alors qu’il rétrogradait.

Entraîné par Didier Guillemin, comme l’était son illustre frère, Paban de France (Benevolo de Paban), Le France décroche une première victoire en obstacle pour sa troisième sortie dans cette spécialité. Troisième de la Coupe des Anglo-Arabes pour ses premiers pas sur les haies, il a ensuite conclu deuxième du Prix Émile Lestorte et s’impose donc ce mardi. C’était la première fois qu’il évoluait sur un terrain aussi pénible et cela ne l’a visiblement pas dérangé.

Le frère de Paban de France. Élevé par Yves Frémiot et Patrick Dufrêche, Le France est un fils de Vertigineux, étalon au haras du Bois Emery, et de France du Pecos (Rosy Fast). Il est donc le frère de Paban de France (Benevolo de Paban), qui a été le champion des anglo-arabes en 2017 et 2018, perdant son invincibilité dans le Grand Prix des Anglo-Arabes (A) en septembre 2018, à ParisLongchamp. France du Pecos avait notamment gagné le Grand Prix des Anglo-Arabes (l’Arc de la race) à Longchamp et le Grand National, en terrain très souple, à Toulouse. La deuxième mère, Frivole du Pecos (Safir), est l’une des meilleures juments de l’élevage Davezac. On lui doit de très bons gagnants, en plat et sur les obstacles, comme Foudre du Pecos (Network), Fairplay du Pecos (Freeland), French Kiss du Pecos (Policy Maker)…

SHARE THIS


Leave a Reply